WEBCARE 9
Goals 9MJSAC

Sports-MJSAC: Le Ministre des sports embarrasse la présidence de Michel Martelly dans le dossier des 25 stades

[Par Gesner Jean Marie]

Même s’il n’a pas de bilan positif après 4 mois à la tête du Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’action Civique (MJSAC), le ministre, Max Attys ou Maxis Attys, a pointé du doigt la présidence de Joseph Michel Martelly dans le gaspillage des fonds tirés de petro Caribe destinés à la construction des 25 stades entre 2011 et 2015. Max Attys demande que l’action Publique soit mise en mouvement contre les coupables.

Une fière chandelle pour Max ou Maxis Attys, actuel ministre de la jeunesse des sports et de l’action civique, empêtré dans un dossier de double identité, qui a le courage de dénoncer le gouvernement Martelly-Lamothe dans le gaspillage ou la dilapidation des fonds de petro caribe destinés à la construction, la réhabilitation et la rénovation des infrastructures sportives dans tout le pays. Mieux que ses prédécesseurs, Max Attys tire la sonnette d’alarme et demande à la population de réclamer, des autorités, des comptes.

Lors d’une conférence de presse, au local du ministère, à la Croix-des-Bouquets, le Jeudi 9 juillet 2020, le Ministre, Max Attys, a présenté les résultats d’une série de tournées réalisées dans le pays dans le but de constater l’état des infrastructures sportives construites il y environs 5 ans par le gouvernement Martelly-Lamothe, sous la gestion de madame Magalie Racine comme Ministre des sports.

Selon, le titulaire du MJSAC, le ministère des sports n’était pas impliqué dans la construction des centres sportifs dans le pays dont la plupart constituent un vaste gaspillage de fonds. Au cours de ces visites d’évaluation de terrain réalisées dans le grand Sud et dans le grand nord, le ministre des sports, Max Attys, dit avoir fait le constat alarmant de plusieurs millions de gourdes gaspillés par des firmes de construction non qualifiées pour la réalisation des infrastructures sportives tels que : SECOSA, ROFI et ADOM.

« Plusieurs centaines des millions gourdes gaspillées sans aucun résultat. Plusieurs départements ont bénéficié de ces centres construits par les firmes Dominicains ROFI et ADOM qui n’ont pas d’expertise dans la construction de terrains de football. Les fonds sont volés, gaspillés alors que la plupart des installations sportives ne sont ni inachevées ni inaugurées », a martelé le ministre des sports.

A Jérémie, un centre sportif qui a couté plusieurs dizaines de millions de gourdes, a été construit avec des latrines, a déploré le ministre. Les rares centres inaugurés dans le cadre de ce projet dirigé à l’époque par Olivier Martelly, le fils de l’ancien président Joseph Michel Martelly, comme: Parc Bayas, Parc Larco, les Centres Sportifs Dadadou, Jalousie, Carrefour, Solino, Cité Soleil, pour ne citer que ceux-là, sont inaugurées sans être achevées.

En ce sens, Le ministre, Max Attys, demande à la justice haïtienne de lancer une investigation pour retracer les fonds gaspillés et dilapidés et de mettre l’action publique en mouvement contre ces firmes de construction et les responsables de ce projet.

Cette déclaration du ministre Max Attys, lui a attiré la colère des sbires du régime PHTK, première version, dirigé par Joseph Michel Martelly. Mr Max Attys n’a cessé de se vanter comme étant un ami fidèle et allié du président Jovenel Moise.

Symboliserait-t-il- la division entre Jovenel Moise et Michel Martelly ? Serait-il celui par qui le dossier de Petro Caribe rebondirait officiellement sur la scène politique ? Accepterait-il d’être un sacrifié pour troubler le sommeil des Maryelly?

A suivre !

Gesner Jean Marie
Jeanmarie2220@yahoo.fr/ Jeanmarie2220@goals9.com

8 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker