WEBCARE 9
FOOTBALLINTERNATIONAL

Football-International : Le Barça trop fort pour le Real Majorque, Real de Madrid rempli sa mission et le Bayern Munich peine à gagner

[Par Valery Felix]

Ce Samedi 13 Juin était l’occasion pour les amoureux du foot et ceux du championnat d’Espagne (la Liga), de retrouver le sourire pour une deuxième fois de suite depuis 3 mois à cause de la pandémie provoquée par le virus COVID-19, avec cette alléchante rencontre où le FC Barcelone a pulvérisé le Real Majorque 4-0 lors de la 28eme journée, marquant la reprise de la compétition Espagnole.

Moins bon et peu inspirés, les locaux ont dû payer leur manque d’automatisme et ont finalement subi la loi des Barcelonais. Dès l’entame de la rencontre soit à la 2ème minute de jeu, Arturo Vidal a ouvert le score après un très bon centre venu de la gauche par Jordi Alba. Profitant de la fébrilité de la défense adverse, les joueurs de Quique Setién ont aggravé le score grâce au Danois Martin Braithwaite, d’une frappe splendide, en pleine surface de réparation, 2-0, 37ème minute.

Cherchant à creuser l’écart, l’entraîneur Quique Setién a fait rentrer en seconde période, Luiz Suarez, après plusieurs mois d’absence à la place d’Antoine Griezman. Semedo, Arthur, Rakitic ont quant à eux remplacaient respectivement, Sergi Roberto, Sergio Busquets, Frenkie De Jong et Arturo Vidal. Ces changements ont facilité plus de liberté offensive et permis, à Jordi Alba, à la 79ème minute d’inscrire le 3ème but, bien avant que Léo Messi vienne boucler l’addition à la 90+3ème minutes de jeu. Score final 4-0.

Contrat rempli pour le Real de Madrid

Le Real Madrid a répondu présent lors de son match de reprise de la Liga face à Eibar. Benzema et consorts se sont imposés 3-1. Vite fait, bien fait. Opposés à Eibar dans leur stade d’entraînement d’Alfredo Di Stefano, les Merengue ont plié les débats dès la première période en inscrivant trois buts.

photo internet

Dès la 3e minute, le verrou adverse a sauté. Toni Kroos a déposé une merveille de ballon dans la lucarne opposée sur une frappe à l’entrée de la surface. L’Allemand pouvait remercier Karim Benzema, passeur décisif sur cette action.

L’attaquant français était aussi impliqué sur le deuxième but des siens avec une ouverture pour le revenant Eden Hazard (30e), qui a ensuite choisi la passe pour un coéquipier démarqué, en l’occurrence Sergio Ramos, ca faisait 2-0. Puis 3-0, lorsque Marcelo, a apporté sa contribution au festival de son équipe avec une frappe en force à la 37e minute. Le Brésilien a ensuite célébré sa réalisation par un hommage à George Floyd. Les jeux étaient donc faits avant même la fin du premier acte. La seconde période des locaux a été, elle, nettement moins convaincante. Les Madrilènes se sont endormis sur leurs acquis, et c’est ce qui a permis à Eibar de réduire le score à 3-1 à l’heure du jeu par l’intermédiaire de Bigas.

La bataille pour le titre en Espagne est toujours aussi indécise et riche en suspense. En attendant la suite de cette 29ème journée, le Barça avec 61 points compte 2 points de plus au classement sur son rival de toujours, Real Madrid.

Le Bayern Peine mais fait le travail

La belle série du Bayern Munich se poursuit. Intouchable depuis la reprise de la compétition, l’équipe bavaroise, avec un onze largement remanié, n’était pas loin, ce samedi, de concéder le nul face au 4e du classement, le Borussia M’Gladbach.

photo internet

Battu par la formation de Marco Rose à l’aller, le Bayern a donc pris sa revanche face à cet adversaire. Ça n’a pas été facile. Cependant, c’est le jeune Joshua Kirkzee qui les a mis sur la voie du succès à la 26e en exploitant un dégagement catastrophique du gardien de but adverse. Grâce à la complicité de Pavard, M’Gladbach est donc revenu ensuite à la marque à la (37e, 1-1). Cet accroc lui a été évité par Léon GoretzkaL, l’international allemand a marqué le but victorieux en reprenant un centre du Français Benjamin Pavard à la 87e.

Dans l’obligation de ne pas perdre pour empêcher le Bayern, qui a battu M’Gladbach, d’être sacré champion dès ce samedi, le Borussia a fait mieux : il s’en est remis à un but d’Herling Haaland pour s’imposer sur le gong à Düsseldorf (1-0). Dortmund revient de loin, il a attendu le bout du temps additionnel (90e + 5) et une tête de Haaland, entré à l’heure de jeu, pour faire basculer un rapport de force qui semblait plus à son avantage depuis plusieurs minutes.

En signant son 23e succès de la saison, à 3 journées de la fin et avec 7 point d’avance sur son grand rival, le Borussia Dortmund, Bayern s’offre la possibilité d’être couronné dès mardi prochain. S’ils l’emportent sur le terrain du Werder, Lewandowski et ses coéquipiers seront certains de préserver leur trône national.

 

Valéry FÉLIX

fvalery751@gmail.com/ vfelix@goals9.com

8 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker