WEBCARE 9
DERNIERE HEUREGoals 9MJSAC

Sports-MJSAC : Trente (30) jours de Blackout au Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique

Dossier MJSAC

[Par Gesner Jean Marie]

Décidément le phénomène de Blackout se propage dans le pays à une vitesse Grand V jusqu’à atteindre les moindres idées d’innovation, de changement et de developpement inspirées par les hommes disent d’Etat.

Il était une fois, un 28 juillet 2020, Le MJSAC est doté d’un nouveau ministre. 30 jours après avoir été installé à la tête du Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique(MJSAC), Me. Ronald Gérard D’Mezard brille de mille feux par son hombre. Flanqué d’un secrétaire d’état à la jeunesse, Chalot Jacklyn Junior, dont le seul mérite est d’être l’ami du président de la République, le titulaire du MJSAC ne sait à quel Saint se vouer àpres tant de promesses de renouvelement de contrat, de nomination et de paiement d’arriérés de salaire, jusqu’à non tenues, faites aux employés de l’institution, lors de son fameux discours d’investiture.

Peut être qu’il est entrain de se demander dans quel merdier qu’il est venu se fourer en laissant son confort de directeur général adjoint à L’UCREF pour  accepter ce nouveau poste dont les défis à relever sont de taille.

Méconnu du milieu sportif haïtien, le ministre D’mezard peine encore à se décoller à la tête d’un ministère disposant d’un budget annuel de quelques 666 millions de gourdes dont 85% sert à payer les employés, à un plus de 30 jours de la fin de l’exercice fiscal.

Quel diable peut l’aider à sortir de ce pétrin où tout est prioritaire pour le président, Jovenel Moïse, qui cherche des actions concrètes pour remplir, en fin de mandat, son bilan si maigre.

Pataugé dans du « sur place : et entouré peut être d’affairistes ou d’opportunistes qui, toujours, ne font que se servir du sport au lieu de le servir, al contrario de la devise de L’ASHAPS, le ministre des sports, à l’instar de plusieurs de ses collègues du gouvernement, trace déjà la route de la déception et du désespoir de son secteur.

Un réveil, peut être brutal, de la presse sportive pourrait montrer la voie à suivre au ministre, Ronald Gérard D’Mezard, soit d’aller vers l’avant pour le bien du sport ou de prendre la porte comme son prédécesseur Max ou Maxis Attys.

Gesner Jean Marie

jeanmarie2220@yahoo.fr/ jeanmarie2220@goals9.com

2 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker