Après plusieurs jours d’attente, l’arrêté nommant le cabinet ministériel du gouvernement du Premier ministre Gary Conille a été publié au journal officiel, le Moniteur, le 11 juin 2024. Niola Lynn Sarah D. Octavius est la nouvelle ministre de la Jeunesse des Sports et de l’Action civique. Elle remplace l’ancienne député Raymonde Rival. Pour le porte parole du syndicat FE- MJSAC, Samuel Jean, plusieurs grands défis attendent la nouvelle ministre au sein d’une institution ravagée par des scandales de corruption.

C’est officiel. Le ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action civique n’est plus sous le contrôle de Raymonde Rival. C’est au tour de Niola Lynn Sarah D. Octavius de mener la barque de cette institution étatique qui regroupe trois axes importants dont le sport, la jeunesse et le civisme. Cadre du ministère, elle a occupé plusieurs postes avant d’y arriver au sommet.
Niola Lynn Sarah D. Octavius a intégré le ministère comme secrétaire sous l’administration de l’ancien secrétaire d’État au sport Paul Émile Adrien. Depuis elle a occupé plusieurs postes, un passage à l’équipe de communication et informatique, responsable du parc de Thomassin à titre chef de service. Les différents syndicats du ministère réclament depuis quelques temps le choix d’une personne au sein du MJSAC. Le choix de Niola Lynn Sarah D. Octavius semble aller dans le sens de cette demande. Madame Octavius est issue du secteur des femmes. Elle est la coordinatrice de KAFE une institution militant pour le respect du Quota de 30% des femmes dans l’administration publique.

En réaction , le porte parole du syndicat FE- MJSAC, Samuel Jean, dit prend acte de cette nomination et encourage la ministre à agir sur les besoins urgents du ministère pour redresser la barre :« La ministre est arrivée dans un contexte difficile marquée par le scandale de corruption qui secoue le MJSAC ces derniers mois. Elle doit rapidement redresser la pente, appliquer une politique de jeunesse sportive et civisme afin de permettre au ministère de travailler réellement aux bénéfices des jeunes . Au sein du FE-MJSAC , nous accorderons 100 jours à la ministre pour envoyer des signaux clairs de changement de son administration principalement la mise en place d’un comité de vérité sur la gestion de l’ancienne administration », a déclaré Samuel Jean.

Il faut dire qu’en s’occupant de la Jeunesse, des sport et du civisme, le MJSAC a un rôle clé dans le redressement social des jeunes. Plus d’un espère que de vraies améliorations seront apportées dans se secteur avec l’arrivée de Niola Lynn Sarah Devalis Octavius.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici