WEBCARE 9
DERNIERE HEUREFHFGoals 9

Football-Justice : Dr Yves Jean Bart (Dadou) innocenté par la justice Haïtienne

Dossier Football-Accusations-justice

[Par Gesner Jean Marie]

Poursuivi à la fois par la justice haïtienne et par la FIFA pour accusations d’abus sexuels sur mineurs au Centre FIFA Goals, portées par Le Bloggeur français, Romain Molina, via le journal Britannique, The Guardian, en date du 30 avril 2020, et sanctionné par la FIFA le 25 mai, le président de la Fédération haïtienne de Football, Dr Yves Jean Bart a été blanchi par le cabinet d’instruction.

Après 6 mois enquête sur le dossier d’accusations d’abus sexuels sur mineurs, à travers une ordonnance clôture rendue, le dimanche 15 novembre 2020, par le juge d’instruction Accimé Emilio, du tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, 3 jours avant la commémoration du 217ème anniversaire de la dernière victoire de l’armée indigène sur les colons français, aboutissant à l’indépendance d’Haïti, le président de la FHF, Dr Yves jean Bart, a été innocenté et est libre de poursuivre ses activités footballistiques au sein de la fédération haïtienne football.

Selon l’ordonnance de clôture du juge d’instruction, Dadou Jean Bart, l’emblématique président de la FHF depuis 20 ans, n’a aucune charge retenue contre lui par la Justice Haïtienne, car aucune plainte formelle n’a été déposée, aucune victime présumée ou témoin n’a témoigné contre lui au cours de l’instruction.

« Par ces motifs, adoptons le réquisitoire définitif du substitut du commissaire de gouvernement, Me Remy Vallon, disons qu’il n’y a pas lieu à suivre contre le docteur Yves Jean Bart, né le 30 octobre 1947, poursuivi pour abus sexuels sur mineurs. En conséquence le renvoyer hors des liens de l’inculpation, ce conformément à l’article 115 du code d’instruction criminelle ; ordonnons que la présente ordonnance également   toutes les pièces du dossier soient transmises au commissaire du gouvernement pour les suites de droit. »

En date du 17 juillet, le juge d’instruction, Accimé Emilio, avait contacté les organisations de défense des droits humains (Human Rights Watch, Kay Fanm, Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), Kri Fanm Ayiti (KRIFA) et le Cabinet de Litige Stratégique des Droits Humains (CALSDH)) et le Journal Britannique The Guardian afin de lui faire parvenir des presumées victimes et des témoins. A date, selon l’ordonnance de clôture, la demande du juge d’instruction n’a reçu aucune suite favorable de la part de ces institutions. Dans cette ordonnance, le juge d’instruction dit avoir constaté que des dénonciations dans le dossier sans preuves, ni témoins, ni victimes, ni partie civile.

Dadou Jean Bart salue la décision de la justice haïtienne.

Par ailleurs, dans note publiée ce 19 novembre 2020, le Dr. Yves Jean Bart salue la décision du système Judiciaire Haïtien de nettoyer son nom suite aux multiples fausses accusations. Enquête clôturée pour absence de preuves, soulignant la nature intéressée des attaques visant à retirer le Dr. Jean-Bart de la Présidence de la Fédération Haïtienne de Football.

Le Dr Yves Jean-Bart salue aujourd’hui la décision du système judiciaire haïtien qui le débarrasse pleinement de tout acte répréhensible, prouvant que les attaques incessantes et les fausses accusations portées contre lui sont des mensonges sans fondement.

L’ordonnance du juge d’instruction Accimé Emilio a été déjà envoyée à la FIFA, en attendant son verdict qui doit arriver sous peu.

 

Gesner Jean Marie

Jeanmarie2220@yahoo.fr

Total Page Visits: 1613 - Today Page Visits: 1

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker