WEBCARE 9
FHFFOOTBALL

Football/accusations: The Guardian prend les haïtiens pour des canards sauvages?

Par Jean Marie Gesner

Et si on assistait à une guerre entre The Guardian et Dr Yves Jean Bart dont la principale victime serait le peuple ou football haïtien ! Qu’est ce qu’on aura pas vu dans ce feuilleton ? Allégations contre allégations, accusations contre dementi, plusieurs chapitres d’un même livre, du même auteur!

De sources bien informées, le journal Anglais The Guardian, sous la plume de Ed Aarons, co-auteur du premier article avec Romain Molina, s’apprêterait à publier, dans les jours à venir, un autre article contenant des allégations plus accablantes que les précédentes, contre le président de la fédération haïtienne de football, Dr. Yves Jean Bart, qui serait jusque là, victime d’une machination visant à le déloger de la FHF, selon les déclarations de ce dernier.

Selon mes sources, ces éventuelles allégations s’articuleraient ainsi:

  1. le président de la FHF aurait eu des enfants avec des joueuses au centre Fifa Goal de la Croix-des-Bouquets et de L’ AS Tigresse.
  2. Des victimes présumées en Haïti et à l’étranger reçoivent des menaces depuis la publication de l’article dans The Guardian.
  3. Une joueuse de l’équipe nationale d’Haïti a affirmé avoir été tenté d’être violée par Dadou Jean Bart.
  4. Dr Jean Bart aurait voyagé avec un jeune de 17 ans, en 2008, à Trinidad & Tobago dont la mère travaillait au centre.
  5. Des filles au centre FIFA goals ont été forcées de soutenir Dr Jean Bart, lors d’une manifestation publique, après la publication du premier l’article de The Guardian.

Un deuxième article qui viendrait créer un autre scandale du même genre, avec les mêmes accusations. Plus d’un se questionnerait sur les vrais motifs des allégations controversées des journalistes de Guardian. Dans un article publié le 30 avril 2020, le journal Anglais avait révélé des accusations de source anonyme de viol sur mineures contre le president de la FHF, au centre Fifa Goal. À date, aucune preuve n’a été avancée, ni de plaintes des victimes déposées contre Dadou Jean Bart, qui rejette d’un revers de mains ces allégations.

Prises entre les deux feux (Corona Virus et les allégations de The Guardian) , le centre FiFa Goal connaît un moment difficil, où les jeunes sont engoisées à l’idée de voir leurs images associées à des dénonciations de viols dont elles ignorent complètement les faits. Entre temps, deux jeunes filles de plus, Batcheba Louis (FF Issy) et Kethna Louis(le Havre FC), évolueront en première division Française la saison prochaine. Une étape importante dans la recherche d’un mieux être financier et social de ces jeunes filles pour les années à venir.

Rappelons que le 11 amai 2020, Dr. Yves Jean Bart, accompagné de ses avocats, Me Stanley Gaston et Me Mosler Georges, avait déposé une plainte contre X au parquet près le tribunal de première instance de la Croix-Des-Bouquets pour diffamations et injures, subornation de victimes et associations malfaiteurs. Une autre plainte à été déposée, le 18 mai 2020, au bureau du Doyen des juges d’instructions judiciaires de Paris, contre le journaliste Français, Romain Molina, pour diffamation et accusations visant à déstabiliser le football haïtien qui est la meilleure image du pays.

Invité par le parquet de la Croix-des-Bouquets, la première audition du Dr Yves Jean Bart à été reportée. Il doit être entendu, le jeudi 21 mai 2020, par le commissaire du Gouvernement, Me Maxime Augustin, sur le même dossier, pour les faits qui lui sont reprochés.

Jean Marie Gesner /FCN
Jeanmarie2220@yahoo.fr

1 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker