Port-au-Prince, le 16 octobre 2023: La sélection haïtienne de football a perdu sa place dans la Ligue A de la Concacaf suite à sa défaite (2-3), face à la Jamaïque, le 15 octobre 2023, à Trinidad. Outre sa relégation en Ligue B, elle a anéanti tout espoir de disputer la Copa America 2024. Joueurs, sélectionneurs et dirigeants ont tous contribué d’une certaine manière au fiasco des Grenadiers.*

Dans ce qui aura été leur match de la dernière chance de rester dans la Ligue A de la Concacaf, les Grenadiers ont baissé pavillon(2-3) face à une équipe jamaïcaine dominatrice dans le jeu. Malgré la présence de Frantzdy Pierrot, double buteur, l’équipe entraînée par Calderon à été incapable d’obtenir le résultat préalablement fixé. Au final, elle a laissé la compétition par la petite porte sans rien prouver dans le jeu et les résultats.

Sur les 4 rencontres, l’équipe haïtienne a réalisé un maigre bilan de 3 matchs nuls et une défaite, insuffisant pour rester au plus haut niveau de la Concacaf. Cette participation est d’autant plus désagréable quand les adversaires se nomment Cuba, Suriname et la Jamaïque.

*Les principaux responsables de cette débâcle*

L’élimination de la sélection haïtienne est l’accumulation d’une série de décisions et d’actions irresponsables des principaux acteurs. Au niveau technique, le sélectionneur, Calderon qui est à sa deuxième désillusion, après la Gold Cup, a confirmé son incapacité à diriger convenablement l’équipe. Ses choix de joueurs, ses dispositions tactiques, sa méthode se sont révélés incohérents et inadaptés.

Les joueurs ont aussi leur part de responsabilité. Meschak Jérôme, Johny Placide, Adé, Nazon et plus d’un ne sont plus des éléments fiables pour une sélection ambitieuse. Ils sont au crépuscule de leur carrière. Avec cette élimination, c’est le moment de renouveler , rajeunir le noyau de la sélection dans l’objectif de participer aux éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Au niveau administratif la Fédération Haïtienne de Football à travers le Comité de Normalisation a été incapable de mettre en place un minimum d’organisation pour permettre aux joueurs d’évoluer dans les meilleures conditions. Le problème de planification dans l’itinéraire des joueurs à été un fait avéré d’un manque de professionnalisme des dirigeants haïtiens.

Face à ce constat d’échec de l’un ou l’autre, le moment est venu de fixer la responsabilité et d’adopter des décisions de sagesse qui seront bénéfiques au football haïtien, car, la sélection haïtienne ne peut plus continuer à projeter cette mauvaise image sur la scène internationale .

Kenson Désir

Loading

Goals9

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici