WEBCARE 9
ATHLETISMEGoals 9PORTRAIT

Sport-Athlétisme : Dieudonné Lamothe, un modèle vivant des athlètes haïtiens

[Par Mackenson Laguerre Prévalien]

Dans une interview accordée à Alter Radio au micro du journaliste senior Smith Griffon, Athlète international Haïtien, Dieudonné Lamothe, actuellement en quarantaine aux États Unis (Atlanta), racontre son passage à l’échelle Nationale et internationale. Il est considéré comme un modèle d’athlète haïtien.

Dieudonné Lamothe avait débuté en football avec L’aigle Noir du Bel-Air en 1974. Peu de temps après, il a fait un essai réussi au stade Sylvio et sa carrière d’athlétisme a commencé. Sous l’ère du ministre des Sport, Evans Lescouflair, il a bénéficié une bourse d’études afin d’agrandir ses acquis intellectuels à l’échelle internationale. Agé aujourd’hui de 64 ans, Dieudonné Lamothe, n’a rien oublié de son marathon international de la francophonie le 16 Avril 1988 en France, où il a brillé de mille feux. On l’avait surnommé roi de la francophonie avec plusieurs médailles remportées.

En termes de Carrière, L’ex Marathonien Dieudonné Lamothe a représenté Haïti à plusieurs Compétitions international dont 4 Jeux Olympiques : les jeux olympiques de Montréal en 1976 au 500m et accompagné de Marie Antoinette Gauthier au 100m, les jeux olympiques de l’os Angeles en 1984, les jeux olympiques de Séoul en 1988 avec Claude D. Roumain et les jeux olympiques de Barcelone en 1992 encore avec Claude D. Roumain.

Sur l’ensemble des jeux olympiques auxquels les athlètes haïtiens ont pris part, ont réalisé des résultats positifs. Lors des jeux de 1924, Haïti a remporté 1 médaille d’argent dans la compétition de tir libre à 400m, 600m et 800m.  En 1928 Haïti a participé aux jeux olympiques où Sylvio Cator avait remporté une médaille d’argent avec un saut en longueur de 7m58 et aux jeux de Los Angeles en 1932 où André Théard et Sylvio Cator, avaient terminé à la 9e place en saut.

Dans le livre qui doit paraître bientôt sur le COH, titré « COH, Rétrospective et Perspective/Histoire » l’historien, Gaëtan Mentor, disait “ l’haïtien ne peut donner des résultats satisfaisants et brillants que s’il est bien encadré comme nos champions le furent en 1920, 1924 et en 1928. L’état haïtien et le secteur privé doivent investir dans le sport, le potentiel est là”.  Une thèse que Dieudonné Lamothe depuis longtemps, car selon lui, l’athlète haïtien donnera plus facilement d’heureux résultats dans le sport individuel.

Pour la petite histoire, aux jeux olympiques de Rome en 1960 et de Munich en 1972, Mireille Joseph, a la course de 100m était la première femme haïtienne à participer aux Jeux olympiques.

Dieudonné Lamothe, né le 29 juillet 1954, est un coureur de fond haïtien. Il est le premier sportif d’Haïti à avoir participé à quatre Jeux olympiques. Il a remporté la médaille de bronze à l’épreuve du marathon aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes de 1986 et il a participé aux Jeux panaméricains de 1987.

 

Mackenson Laguerre PREVALIEN

prevalienmackenson@gmail.com/ prevalienmackemson@goals9.com

3 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker