WEBCARE 9
FHFFOOTBALLSELECTION

Football-Selection: L’ancien sélectionneur, Marc Collat, qualifié d’escroc

[Par Gesner Jean Marie]

Marc Collat Gate #2

Rien ne va entre la fédération Haïtienne de football et l’ancien sélectionneur national, Marc Collat, depuis la dernière lettre adressée à l’instance du football national réclamant la bagatelle somme de 200 mille dollars américain comme salaire pour le non renouvellement de son contrat expiré le 31 décembre 2019. L’ex entraineur des sélections nationales est désormais qualifié d’escroc par le directeur technique national, Wilner Etienne, qui n’accorde pas trop d’importance à cette démarche.

Dans une interview accordée au journaliste, Mackenson L. Prévalien, à l’émission Café Sports, sur Radio Méga, le directeur technique national de la fédération Haïtienne de football, Wilner Etienne, s’en prend à Marc Collat, le qualifiant d’escroc, voulant profiter de la situation de crise actuelle de la FHF pour lui soutirer de l’argent.

« Il n’y a pas d’autre nom pour le qualifier, Marc Collat est un escroc, un voleur qui souhaite réitérer le coup de son compatriote français, Patrice Neveu, pour piller la fédération haïtienne de football » a péremptoirement déclaré le responsable technique du football haïtien. « Agé de 70 ans, Marc Collat, veut faire de l’argent pour assurer ses vieux jours », a renchéri, Wilner Etienne, très remonté contre celui qui n’a jamais eu sa confiance depuis le début.

Selon Wilner Etienne, la fédération avait respecté scrupuleusement les termes du dernier contrat de Marc Collat expirant le 31 décembre. Ce dernier a été notifié par lettre, en date du 23 septembre 2019, (soit plus de 3 mois avant), que son contrat ne sera pas renouvelé dans les mêmes termes pour des raisons économiques et qu’une commission a été montée pour discuter avec lui des nouvelles conditions.

Marc Collat, a-t-il été notifié à temps ?

Le lundi 23 septembre 2019, la fédération haïtienne de football a adressé une lettre à Marc Collat pour lui notifiant le non renouvèlement de son contrat dont je vous apporte un extrait : Conformément aux dispositions stipulées dans votre contrat qui prévoient une décision à donner à notre engagement trois (3) mois avant son expiration soit donc avant le 30 septembre nous avons l’avantage de vous faire part de notre position.

En tout premier lieu en dépit des gros nuages qui assombrissent et les perspectives qui obscurcissent l’horizon de l’équipe nationale pour les prochaines années nous voulons d’abord vous assurer que nous voudrions continuer la route avec vous ; donc signer un nouveau contrat et continuer notre collaboration.

Cependant malgré cette bonne volonté nous devons vous avouer, Coach, et dommage, qu’il nous est impossible de reconduire le contrat dans les mêmes termes et conditions de celui actuellement en vigueur et expirant en décembre prochain et ceci simplement pour des motifs budgétaires.

Nous espérons sincèrement trouver une issue positive et favorable pour nous deux ; le Secrétaire Général et les membres de l’Exco de la Commission des sélections MM CHEVRY et ETIENNE sont à votre disposition pour avancer sur le sujet.

En réponse

Depuis sa résidence en France, le dim. 29 sept. 2019 à 04 :21, Collat Marc a écrit : (Un extrait)

Bonjour Président, J’ai pris connaissance de votre récent courrier et de votre décision de non prolongation par tacite reconduction, de mon contrat qui s’achève le 31 Décembre 2019.

Je ne vous cache pas ma déception et les raisons invoquées, car je ne me sens en rien responsable de votre gestion financière, et bien au contraire, je pense avoir aidé la Fédération Haïtienne de Football, au cours de ces deux années, à retrouver un statut digne de son Nom et de son Football, grâce à la qualification en Coupe du Monde U20 féminine, la première place en Ligue des Nations et enfin la 1/2 finale, jamais atteinte jusque-là, en Gold Cup, sans oublier la récente qualification pour la troisième fois seulement de son histoire, de la sélection U23 pour le tournoi CONCACAF JO 2020.

Entente à l’amiable

Selon une source qui voulait garder l’anonymat, en novembre 2019, la fédération haïtienne de football, avait discuté avec l’avocat de Marc Collat, sur ce qu’on lui devait comme salaire ou Prime avec un accord verbal pour que tout soit payé le 15 janvier 2020.  Ce qui a été fait avant même l’échéance du 15 janvier 2020, à travers un transfert en France.

Cependant peu après la crise de Covid-19, l’ancien sélectionneur, Marc Collat a sommé la FHF, en paiement d’une valeur de 200 mille dollars américain représentant une année soit 12 mois de son ancien salaire, arguant que son contrat, expiré le 31 décembre 2019, a été renouvelé automatiquement pour une année, parce qu’il n’a pas été clairement informé dans la lettre, du 23 septembre 2019, du non renouvèlement de son contrat.

Le sélectionneur Marc Collat coutait à la FHF la bagatelle de 17,250.00 américains le mois (Salaire : 15,000.00 ; maison :1,300.00 ; servante :200.00 ; chauffeur :250.00 ; carburant véhicule et génératrice : 500.00) en plus des billets d’avions à prix variables, primes de matches et per diem (2 fois plus que celui des joueurs).

Cette nouvelle crise reste tendue sur les lèvres de toute la famille du football. En attendant la suite, Marc Collat n’a pas encore réagi sur le sujet.

A suivre…

 

Gesner Jean Marie

Jeanmarie2220@yahoo.fr/ jeanmarie2220@goals9.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker