WEBCARE 9
DERNIERE HEUREFHFGoals 9

Football-Oganisation: Jacques Letang s’en prend à Romain Molina et Midy pierre Richard, alliés destructeurs de Carlo Marcelin

Dossier FHF-Organisation

La Saga de Dadou Jean Bart, le plus grand complot contre le football haïtien – la fin d’un règne #9

[Par Gesner Jean Marie ]

La défaite du Droit est toujours provisoire, dit le vieux dicton. Le président du comité de Normalisation de la Fédération Haitienne de Football, Me Jacques Letang, sort de son silence pour dénoncer le Blogueur Francais, Romain Molina et le journaliste auto-éxilé, Midy Pierre Richard, alliés destructeurs du Secrétaire Général, Carlo Marcelin, dans l’affaire de Dadou Jean Bart, qui mènent une campagne médiatique malsaine contre sa personne pour n’avoir pas accepté d’honorer leurs demandes personnelles.

En effet, dans une note de presse publiée le 27 mars 2021, le président du Comité de normalisation de la FHF, Me Jacques Letang, d’entrée de jeu, a salué la performance des grenadiers contre Belize et les conditions difficiles ayant entouré le voyage des jeunes grenadiers éliminés aux Mexique tout en apportant un démenti formel sur son implication dans le banissement à vie du Dr Yves Jean Bart par la FIFA.

Jacques Letang se lave les mains

Accusé à tord ou à raison, Jacques Letang dement avoir eu un quelconque accord avec Dr Yves Jean Bart. ” je me dois de rappeler formellement que je n’entretiens aucun lien d’aucune sorte avec M. Yves Jean-Bart. Je n’ai jamais eu le moindre contact avec son fils et ne me suis jamais rendu à leur domicile. Je ne possède pas de business, encore moins avec un de ses proches”, dit-il d’un ton ferme en précisant qu’il connait son avocat, Me Stanley Gaston, ancien batonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince et ancien président de la fédération des barreaux d’Haiti.

Dans cette note, l’homme de loi se lave les mains comme Pilate et déclare n’avoir joué aucun rôle dans le banissement du Dr Yves Jean Bart car le rapport du parnel, dont il a été un expert, n’a pas été pris en compte par La FIFA dans sa décision finale.

“Je n’ai rencontré l’ancien Président de la FHF qu’à une seule occasion, lors de
l’entretien mené avec lui par le panel ad hoc désigné par la Commission d’éthique de la FIFA pour recueillir des informations à l’appui de son enquête. Ce panel que j’ai rejoint à titre d’expert n’a pas été associé aux délibérations”, dit-il. La Chambre de jugement s’est d’ailleurs essentiellement basée sur d’autres sources d’informations qui ne nous ont pas été partagées. Ce n’est qu’après leur publication sur le site de la FIFA que le panel a eu connaissance de la nature des décisions successives”, confirme Jacques Letang.

Jacques Letang attaque les alliés destructeurs de Carlo Marcelin

Critiqué de part et d’autre, le président du comité de Normalisation de la FHF, Jacques Letang, dénonce, dans une interview, Romain Molina, le Blogueur et Midy Pierre Richard, le journaliste auto-éxilé, alliés destructeurs de Carlo Marcelin dans le dossier de Dadou Jean Bart qui mènent contre lui une campagne médiatique visant à ternir son image parce qu’il ne voulait pas satisfaire à leurs avances et propositions d’interets personnels, peut être en récompense du service fourni dans ce dossier.

“J’ai eu la désagréable surprise de découvrir ces derniers jours des attaques personnelles portées à mon égard sur les réseaux sociaux”, déplore Me Letang qui informe n’avoir pas eu le poste de président du comité en échange de son service à la FIFA mais plutôt par son comportement impartial, sans aucun intérêt personnel dans l’affaire “Dadougate”.

“C’est certainement sur la base du constat de mon absence de parti-pris sur ce dossier, et, plus globalement, du fait que je n’entretiens aucun conflit d’intérêt au sein de ce milieu du football qui m’était jusque-là éloigné-, que la proposition m’a été faite par la FIFA, plusieurs mois après cette première mission, de rejoindre le Comité de
normalisation”. “Les insinuations laissant tantôt entendre que j’aurais profité de cette position pour évincer M. Jean-Bart ou au contraire réaliser avec lui un «pacte secret » n’ont aucun fondement”, defend t-il.

Me Letang confirme qu’il attire la foudre de ces gens parce qu’il a choisi Jean Jacques Pierre à la place de Sovoy, un entraineur suisse proposé par Romain Molina. “Il se trouve que ces propos diffamatoires ont été colportés dans les jours qui ont suivi l’annonce du choix du sélectionneur national, par des influenceurs qui n’avaient pas manqué de s’engager personnellement en faveur d’une option concurrente, soutenue
avec beaucoup de familiarité par un agent sportif d’origine haïtienne sous la forme d’un « package » comportant à la fois le nom d’un sélectionneur Suisse et la sous-traitance des principales missions de la FHF” poursuit Courageuselent Jacques Letang.

“J’ai eu l’occasion de le dire, il n’est pas question de remplacer les mauvaises pratiques par des pratiques mauvaises. Ce mélange des genres n’est pas acceptable, et les méthodes adoptées par ces démarcheurs mettent directement en question leur crédibilité, déclare sans ambage l’ancien représentant de la fédération des barreaux au CSPJ.

Romain Molina et Midy Pierre Richard, deux hommes de main, entre autres, qui cherchent sans doute, à récupérer leurs récompensés pour le travail fourni dans la destruction du football haitien en complicité avec Carlo Marcelin, celui qui a envoyé à la FIFA tous les faux rapports et toutes les fausses accusations contre Yves Jean Bart. Sans passer par quatre chemin, Jacques Letang qui se présente comme homme rectiligne dénonce le caractère colon de Romain Molina qui voulait imposer son entraîneur au détriment de Jean Jacques Pierre.

“Romain Molina a appelé directement pour faire part de son choix d’entraineur pour haiti. Molina a agi comme un natif natal haïtien, il voulait placer à la tête de la sélection nationale haitienne sénior un entraîneur Suisse Mr Savoy”, deplore-t-il

De son côté, Midy Pierre Richard demandait au comité de normalisation de sanctionner d’autres personnes de la FHF qui étaient sous enquête de la FIFA, dans le dossier de Dadou Jean bart, sur quelle base ? personne ne le sait. “Une fois M. Midy voulait me rencontrer, il a contacté un autre membre du comité pour lui faciliter la tache. Sa demande n’ayant jamais été concretisée, cette histoire l’a rendu furieux contre moi et a donné lieu à des attaques fallacieuses contre moi”, dénonce Jacques Letang dans cette interview que vous pourrez écouter sur le site goals9(www.goals9.com).

Dans cet environnement malsain, apparenté à une jungle où tous les couos sont permis, le président, Jacques Letang, s’il veut reussir sa mission, doit vite se débarrasser de ce click de destructeurs et de jouisseurs qui faisaient tout pour déloger Dadou Jean Bart et le remplacer à travers des élections planifiées et ancipées, dans le seul but de satisfaire leurs intérêts personnels au détriment des vrais acteurs.

A suivre !

Gesner Jean Marie
jeanmarie2220@yahoo.fr

Total Page Visits: 1711 - Today Page Visits: 1

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker