WEBCARE 9
FHFFOOTBALLGoals 9SELECTION

Football: L’ancien sélectionneur Marc Collat a sommé la FHF pour 200 mille dollars

[Par Gesner Jean Marie]

La situation actuelle du football haïtien attire les convoitises de ses anciens collaborateurs. Certains veulent s’en accaparer, d’autres veulent en profiter, à tort ou à raison ! Dans les couloirs du comité exécutif de la fédération haïtienne de football, l’information circulait comme une trainée de poudre. Comme annoncé la semaine dernière, par le président ai de la COCHAFOP, Jean Charles Daniel, l’ancien sélectionneur national, Marc Collat, a sommé la fédération haïtienne de football pour un paiement d’un montant de 200 mille dollars américains, en dommage et intérêt.

Comme si la crise actuelle que connait le football haïtien, ne suffit pas ! le président par intérim de la fédération haïtienne de football, Joseph Variéno Saint Fleur, a confirmé l’information selon laquelle, l’ancien sélectionneur Marc Collat aurait sommé la FHF, en paiement d’une valeur de 200 mille dollars américain en dommage et intérêt arguant que son contrat expiré le 31 décembre 2019, a été renouvelé automatiquement pour une année,  d’où on lui doit une année soit 12 mois par son ancien salaire parce qu’il n’a pas été clairement informé du non renouvèlement de son contrat.

 Marc Collat Gate

Marc Collat avait un contrat de deux ans avec la FHF expirant le 31 décembre 2019. Selon les clauses du contrat, si la FHF n’a

pas l’intention de renouveler le contrat, on doit l’en informer trois mois avant sa date d’expiration.

D’après une source digne de foi, le 22 septembre 2019, la fédération haïtienne de football a écrit une lettre à Marc Collat l’informe qu’à cause de la décote de la gourde, la FHF ne peut pas renouveler son contrat aux mêmes conditions. Car dans le contrat, il est écrit que le sélectionneur doit habiter 11 mois sur 12 en Haïti et pour se faire, la FHF doit mettre à sa disposition, une maison avec femme de ménage et une voiture avec chauffeur pour ses déplacements.

Toujours selon le contrat, Marc Collat devait, entre les dates FIFA, travailler avec les équipes de jeunes. Cependant, il n’est Jamais resté en Haïti parce, atteint d’un cancer des tissus lymphatiques, il ne peut pas vivre trop longtemps en dehors de la France où vit sa femme aussi âgée que lui. Il est rentré en Haïti, généralement, quelques semaines avant les matches internationaux.

Marc Collat, une charge pour la finance de la FHF

Le sélectionneur Marc Collat coutait à la FHF la bagatelle de 17,250.00 américains le mois (Salaire15,000.00, maison 1,300.00, servante 200.00, chauffeur 250.00, carburant véhicule et génératrice 500.00) en plus des billets d’avions à prix variables, primes de matches et per diem (2 fois plus que celui des joueurs). La maison où vivait Marc Collat disposait de trois chambres à coucher dans la perspective de loger les autres experts de la sélection nationale, ce qu’il n’a jamais accepté même pendant son absence d’Haïti, obligeant la FHF à loger ces derniers dans une autre maison.

Afin de résoudre à l’amiable ce problème récurent, une commission formée par le comité exécutif, constituée de Grégory Chevry et d’Étienne Beauvoir, a été dépêché auprès du sélectionneur Marc Collat pour discuter avec lui d’autres conditions ou affectations relatives à son contrat. Malheureusement, il est parti en France sans jamais rencontrer les émissaires de la FHF. Il est rentré en Haïti pour le match contre Costa Rica en novembre. Il s’est présenté avec son avocat à la fédération haïtienne de football pour négocier les derniers termes de son contrat.

Toujours selon cette même source, avec l’avocat de Marc Collat, la FHF a discuté de ce qu’on lui devait comme salaire ou Prime avec un accord verbal pour que tout soit payé le 15 janvier 2020.  Ce qui a été fait avant même l’échéance du 15 janvier 2020, à travers un transfert en France.

La fédération haïtienne de football s’est étonné de recevoir une lettre de Marc Collat, peu de temps après, mentionnant que la lettre qu’il avait reçue, à la fin de septembre 2019, n’avait pas clairement mentionné que son contrat ne sera pas renouvelé et donc selon lui, il est renouvelé automatiquement pour une année évaluée à 200,000.00 dollars américains, soit 12 mois de son ancien salaire fixé à 15,00.00 dollars.

Quelle issue ?

Selon le président de la fédération haïtienne de football, Joseph Variéno Saint Fleur, le dossier est envoyé à la commission juridique pour les suites nécessaires. Contacté par téléphone par la rédaction de goals9.com, l’avocat de la FHF n’a pas voulu faire de déclarations. D’après Me. Stanley Gaston, l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, le dossier n’est pas encore public, c’est la raison pour laquelle qu’il ne souhaite pas, pour le moment, opiner là-dessus.

Une autre crise qui semble s’abattre sur la Fédération Haïtienne de Football qui fait déjà face à des accusation d’abus sexuels par le bloggeur français, Romain Molina, à travers le journal britannique, The Guardian, contre son président, Dr Yves Jean Bart(Dadou), suspendu pour 3 mois par la commission d’éthique de la FIFA, en attendant les résultats de l’enquête.

Dans cette affaire, Marc Collat est soupçonné, par les partisans de Dadou Jean Bart, d’avoir raconté à Romain Molina que les nourritures qu’on donnait aux enfants, au centre Fifa Goal de la Croix-des-Bouquets, étaient tellement de mauvaise qualité que les dirigeant n’en passaient toujours.

Après l’affaire de Patrice Neveu, c’est celui de Marc Collat, presque pour les mêmes motifs. Ne devrait-on arrêter d’engager des entraineurs étrangers (Français) pour nos sélections nationales qui ne donnent pas vraiment des résultats escomptés afin de donner la chance aux nationaux ? une série de réflexions qui guettent souvent les esprits des dirigeants de la FHF.

Biographie de Marc Collat

Marc Collat est un footballeur puis entraineur Français, né le 24 mai 1950, à Fort-de-France, en Martinique.

En Club

Évoluant au poste de défenseur du début des années 1970 au début des années 1980, il a fait l’essentiel de sa carrière au sein de l’USM Malakoff. Devenu entraîneur, il dirige notamment l’US Créteil, le Stade briochin, le Stade de Reims (à deux reprises) et Clermont Foot.

Entraineur

Nommé en janvier 2014 sélectionneur d’Haïti, Marc Collat parvient à emmener les Grenadiers en quarts de finale de la Gold Cup 2015, avec notamment de bonnes prestations face aux équipes d’Amérique centrale (nul 1-1 contre le Panama et surtout victoire 1-0 contre.

le Honduras).En novembre 2015, la FHF a décidé de ne pas renouveler le contrat de Marc Collat à la tête des Grenadiers après une défaite à domicile face à la Jamaïque (0-1) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Il a été rappelé en septembre 2017 afin de diriger Haïti lors d’un match amical face au Japon, rencontre qui se solde par un match nul (3-3).

En janvier 2018, le technicien français de 70 ans a été de nouveau rappelé à la rescousse du onze national, privé de Patrice Neveu, pour le tournoi triangulaire caribéen qui se jouait en terre Trinitéenne du 6 au 8 janvier 2018, avec Trinidad & Tobago et Suriname dans le cadre des playoffs pour la 5e nation caribéenne devant se mesurer au 5e pays de l’Amérique centrale pour le barrage de la Gold Cup 2017. Une qualification acquise et Haïti est éliminée en quart de finale.

Marc Collat avait aussi qualifié la sélection nationale pour la Gold Cup de 2019 et avait atteint les demi-finales de cette compétition, avec une élimination sous un penalty inventé en faveur du Mexique. Sous l’égide de Marc Collat, la sélection nationale senior a disputé 39 matches pour 16 victoires, 10 nuls, et 13 défaites.

 

Jean Marie Gesner

Jeanmarie2220@yahoo.fr/ jeanmarie2220@goal9.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker