WEBCARE 9
DERNIERE HEUREDIVISION 1FOOTBALLGoals 9

Football-D1-Finale-Violence : La Fédération Haïtienne de Football (FHF) condamne les derniers incidents survenus au parc Saint Yves de l’Arcahaie

Dossier Football-D1-Finale-Violences

[Par Valéry Felix]

En réaction aux récents évènements, du dimanche 10 Janvier 2021, au parc Saint Yves de l’Arcahaie où l’équipe locale recevait les Port-au-Princiens du Violette dans le cadre de la grande finale retour du championnat national d’Haïti et qui a occasionné la mort de deux personnes et de plusieurs blessés notamment le journaliste sportif Manuel Nelson, les responsables de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) ont condamné tous les actes de violence et prônent le fair-play.

“La recrudescence de la violence dans le football haïtien est inacceptable. De tels agissements ne reflètent pas le principe du Fair Play que prône les responsables de la FIFA, la CONCACAF, et la FHF. Dans un pays où l’on constate la paralysie accrue de la pratique du sport, le football ne saurait être l’apanage de la violence aveugle à laquelle le pays se trouve déjà confronté depuis quelque temps,” lit-on dans cette note rendue publique par la FHF, le 11 Janvier 2021.

En présentant leurs sympathies aux familles des victimes éplorées par ces actes odieux, les responsables de la FHF rappellent que ces actions sont contraires à l’esprit sportif et aux principes du jeu et renouvellent leur volonté de combattre toutes formes de violence comme inscrit dans les statuts et les règlements de la compétition.

En donnant l’ordre à la COCHAFOP, instance organisatrice des championnats nationaux de prendre des décisions sévères à l’égard des fauteurs de troubles, les responsables de la FHF rappellent aux dirigeants et joueurs, aux fans et à la grande famille du football que : “l’enjeu ne doit pas tuer le jeu” et que le ” Fair Play” doit régner à l’occasion de toutes les manifestations sportives, conclut cette note portant la signature du Secrétaire Général, Carlos Marcelin.

Trois (3) jours après ces actes de violences où le football haïtien continue de perdre sa valeur, le verdict final n’est pas encore prononcé par les responsables.

 

 

Valéry FELIX

fvalery751@gmail.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker