WEBCARE 9
DERNIERE HEUREFHFGoals 9

Football-Accusations: Un groupe de femmes arbitres dénoncent les allégations d’abus sexuels de Romain Molina contre Rosny GRANT

Dossier Accusation

[Par Greguy Dormevil]

24h après la dernière sortie du bloguer Romain Molina, accusant des instructeurs de la FIFA et trois (3) responsables de la fédération haïtienne de football d’abus sexuels dont le président commission Nationale des Arbitres (CONA), Ing. Rosny Grant dans le journal The Guardian, en date du 8 septembre 2020, un groupe d’arbitres féminins sont montées au créneau pour dénoncer ces allégations.

Ces femmes arbitres estiment que cette démarche tient à faire tomber l’actuel comité exécutif de la FHF, le journaliste en accusant des officiels de la FiFA et des responsables et personnages importants dans la structure comme Rosny Grant, Garry Nicolas et Fénélus Guerrier.

Avec la complicité d’un petit groupe d’haitiens et étrangers pour détruire le championnat pendant qu’on lutte beaucoup pour être au top niveau dans l’arbitrage.

“Si vous voulez arriver au commande du football haïtien, il faut passer par les urnes. Il n’a pas besoin de ternir notre image prétextant que nous sommes victimes d’abus sexuels. Nous travaillons dur et nous avons consenti beaucoup d’efforts pour être sélectionnées. Le sport national, le football nous anime” affirment ces femmes.

Selon ces femmes, ces accusations est une manoeurvre qui tend à déstabiliser les arbitres féminins. “ils ont tout essayé pour décourager les femmes arbitres qui ont eu de grands succes tant en Haiti qu’à l’étranger quand elles dirigent les matchs” poursuit la note.

Ces arbitres qui se sentent toucher dans leur personnalité, rappellent à l’intention de tous, les conditions à remplir afin de devenir un arbitre.

Pour arbitrer au niveau national, il faut
-être âgé au moins de 18 ans,
-être de bonne vie et mœurs
-avoir un niveau académique élevé (secondaire)
– être en bonne condition physique.
“Que ces gens arrêtent d’enlaidir l’image des femmes qui travaillent
Dur, corps et âme pour la cause de l’arbitrage en Haiti.

“Que ce petit groupe composé d’anciens arbitres de la FIFA, d’anciens dirigeants frustrés trouve une autre formule pour satisfaire leur revendication, mais pas en détruisant les autres”, poursuit la note.

“Ces méchants doivent se résigner, le rêve ne se brisera pas malgré tout. Haïti est le seul pays à avoir tous ces arbitres féminins internationaux, et a avoir 100% des d’arbitres féminins lors d’une journée de championnat masculin”, termine la note.

Rappelons que dans le cadre du développement de l’arbitrage féminin, la CONA a utilisé une stratégie payant en affichant que des femmes lors de la première journée du championnat national de première division, disputée le week-end dernier.

Gréguy Dormevil
Greguy@goals9.com/dorgreg94@gmail.com

8 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker