WEBCARE 9
Goals 9MJSAC

Sports-Organisation : Le MJSAC est livré à l’amateurisme

Dossier : la saga du MJSAC #1

[Par Valery Felix et Gesner Jean Marie]

Plus d’une semaine après son installation à la tête du Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique, Ronald Gérard D’Mezard n’a encore rien fait, voire planifié, pour un changement réel d’orientation des lignes directrices du MJSAC au profit des sportifs haïtiens. A l’instar des autres institutions étatiques où l’amateurisme règne en maitre et se voit au grand jour, à travers cette nouvelle nomination, le secteur sportif haïtien, aussi important qu’il soit pour l’avenir et la santé de la jeunesse, est minimisé par les autorités. Comme résultats, sans supports sérieux de la part de ses responsables, le gaspillage, l’incompétence et le désordre sont considérés comme leitmotiv du secteur.

De Régine Lamur à Ronald Gérard D’Mezard en passant par Edwing Charles et Max ou Maxis Attys, lequel, de ces quatre proches ou alliés du pouvoir en place, avait un plan réel pour le développement du secteur sportif haïtien ? Le dernier concerné, Mr D’Mézard, lors de son installation a préféré, dans un discours creux, de prendre la cause pour les employés, par stratégie d’installation, au lieu d’exposer la vision de son gouvernement en matière de sports et de jeunesse. Incompétence, amateurisme, méconnaissance du secteur ou non existence de vision ? Quelle est sa véritable mission ?

Avec son 4ème ministre des sports en 4 ans, le président, Jovenel Moïse, a, sans nul doute, tué le rêve du jeune haïtien en livrant aux mains d’un inconnu, à compétence douteuse, le destin de la famille sportive, mais aussi l’avenir des progénitures qui souhaiteraient profiter de la vision des autorités pour se faire une place dans la société haïtienne.

Que de mépris et de déception pour les plus dignes serviteurs du secteur sportif haïtien. L’idéal tant attendu, celui de voir prospérer le sport en Haïti, reste et demeure jusqu’à présent un défi à relever par les responsables étatiques.

Le MJSAC s’est définitivement livré à un homme, Ronald Gérard D’Mézard, proche du parti politique KID, qui était incapable de s’adresser aux jeunes, aux éducateurs et sportifs haïtiens dans un discours où ses trois axes devraient être la boussole lui permettant de fixer ses prioritaires.

A suivre !

 

Valéry Felix/ Gesner Jean Marie

fvalery751@gmail.com/ jeanmarie2220@yahoo.fr

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker