Après le match nul face à la sélection cubaine lors de la première journée de la Ligue des nations de la CONCACAF, la sélection haïtienne se trouve en jamaïcaine pour défier les Reggae Boyz pour le compte de la deuxième journée en allant chercher sa première victoire dans la compétition. Le sélectionneur Gabriel Calderon Pellegrino et le Capitaine Johny Placide se sont exprimés sur la rencontre.

En effet, le sélectionneur Gabriel Calderon Pellegrino s’est exprimé au micro de nos confrères de la @FHFMEDIA avant le match comptant pour la deuxième journée de la Ligue des nations prévues pour le mardi 12 septembre 2023, interrogé sur l’état de forme des Grenadiers, le sélectionneur confirme que tous les joueurs sont en pleines formes. Sur les deux séances d’entraînement que les Grenadiers ont réalisé depuis leur arrivé, le franco-argentin a confirmé que ses joueurs sont concentrés et que les séances ont été normales et pleine d’intensité.

Oui, je confirme, je pense qu’on a fait deux bonnes séances de travail, franchement les joueurs ont été très intenses, très focus et qu’ils (les joueurs) ont été très concentrés sur la séance d’entraînement et surtout sur les objectifs parce que on a seulement que deux séances pour travailler le match donc on a bien préparé les exercices avec des objectifs bien précis par rapport à l’adversaire, par rapport à notre profil et par rapport au jeu qu’on veut faire donc j’ai vu beaucoup d’engagement et beaucoup de concentration.

Le sélectionneur haïtien poursuit sur le manque d’efficacité qu’il estime qui existe depuis bien longtemps avoir travaillé devant le but la finition tout en reconnaissant avec seulement deux séances tous les problèmes ne vont pas être résolus et que les automatismes ne vont pas être rapidement trouvés mais il pense avoir travaillé sur les derniers gestes et que lors de la rencontre les joueurs puissent le prouver.

Questionné sur l’adversaire et comment aborder le match? Le sélectionneur national reconnaît les jaune, vert et noir comme étant l’une des favoris du groupe, Calderon a rappelé que la Jamaïque avait été éliminée en demi finale de la dernière Gold Cup et que cette sélection possède des joueurs qui jouent dans des championnats de haut niveau. Le coach de la sélection nationale reconnaît que le match va être très difficile, les Grenadiers vont devoir se donner au maximum.

Quant au capitaine de la sélection nationale, Johny Placide. Le Grenadier le plus capé de la sélection se dit conscient après le résultat négatif des bleu et rouge face à Cuba (0-0) vendredi dernier.
Le match contre la Jamaïque sera très important pour nous bien qu’il nous reste deux matchs à faire. On joue contre la Jamaïque, je les connais, on a un effectif qui connait pas trop bien le niveau de cette équipe, on va faire avec ce qu’on a. a déclaré le gardien haïtien.

La dernière victoire des Grenadiers remonte à 2016, le gardien haïtien évoluant à Bastia s’en souvient très bien et non seulement pour avoir joué plusieurs fois contre eux mais également pour sa connaissance des qualités et des faiblesses de la Jamaïque, la capitaine prodigue des conseils au plus jeunes qui vont jouer le match, poursuit Johny Placide. Questionné sur l’avenir des Grenadiers dans la compétition, le gardien de 35 ans, d’un air hésitant rappelle que la sélection est orpheline de plusieurs joueurs (blessés ou absents), Placide finit pour dire que c’est après le match de ce mardi qu’ils vont se remettre en question et qu’il n’ont pas de temps, il appelle à tous les joueurs, qui connaissent le niveau de la zone de venir aider, a laché Placide.

Johny Placide assure un rôle de grand frère, de conseiller a côté du rôle de capitaine qu’il joue dans la sélection nationale et c’est comme ça que ça a été même avant d’être capitaine, a terminé le capitaine.

 

Gréguy Dormevil
greguy@goals9.com

Loading

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici