WEBCARE 9
FHFFOOTBALL

Sports-Football :Le président Yves JEAN-BART, accepte les sanctions de la FIFA

Par Jean Marie Gesner 

24 heures après la décision de la FIFA de mettre à l’écart prévisiorement le président de la fédération Haïtienne de Football, Dr. Yves Jean Bart, pour cause d’accusation d’abus sexuels, les réactions ne tardent à venir.

À travers, une note rendue publique ce mardi 26 mai 2020, le président de la Fédération Haïtienne de Football, Dr. Yves Jean Bart, se dit prêt à se conformer à la suspension provisoire de la chambre d’instruction de la commission d’éthique de la FIFA, qui est une procédure normale de la commission d’éthique, en attendant sa réintégration entière, une fois les enquêtes terminées.

Selon cette note, Dr Yves Jean Bart continue de rejeter catégoriquement les accusations de viols sur mineures, qu’il qualifie de sans fondements, portées contre lui par le journal Britannique The Guardian.

Quelques heures après la sortie de decision de la Chambre d’investigation de la commission d’éthique indépendante de la FIFA d’interdire le patron du football haitien, Yves Jean BART, provisoirement, pour une période de 90 jours, avec effet immédiat, de toutes activités liées au football dans les deux pays et à l’échelle international afin de mener son enquête, conformément aux articles 84 et 85 de son code d’éthique, la la fédération Haïtienne n’a pas tardé à réagir.

Le secrétaire général de ladite fédération a, Carlo Marcelin, dans une note, a informé le public de la suspension de 90 jours de son président par la FIFA et a rassuré la famille du football que toutes les dispositions seront prises afin d’assurer la continuité des activités et programmes en faveur des jeunes, conformément aux statuts de la FHF, de de la Concacaf et de la FIFA.

Par ailleurs, cette note precise qu’aucun type d’accusation de cette nature n’a jamais été enregistré durant les vingt (20) années de mission du Dr Jean-Bart à la tête de la Fédération, encore moins pendant les huit (8) années de fonctionnement de l’Académie Camp Nou. Cependant, dès le début, la Fédération était le premier à solliciter de la FIFA l’envoi d’experts du programme « FIFA Guardians/Child Safeguarding » pour venir vérifier les conditions du Centre National de Formation des jeunes, et au Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) de venir mener sa propre enquête.

En attendant l’aboutissement des enquêtes croisées de la justice haïtienne, de la Fifa et des organisations de défenses des droits humains nationales et internationales, plus d’un se questionne sur l’identité du vice-président qui assurera l’intérim à la tête de la FHF pour les 90 jours de suspension d’Yves Jean Bart.

Jean Marie Gesner
Jeanmarie2220@yahoo.fr

2 Views

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker