WEBCARE 9
DERNIERE HEUREFOOTBALLGoals 9

Haïti-Football : Coach Roberto Geffrard recadre Romain Molina pour son comportement de colon

Dossier football-Organisation

[Par Gesner Jean Marie]

La saga de Dadou Jean Bart, le plus grand complot contre le football haïtien-la fin d’un règne #10.

Port-au-Prince, le 10 avril 2021- : Traqué comme une bête sauvage, Romain Molina n’est plus en odeur de sainteté sur la terre de Jean Jacques Dessalines. Après avoir contribué à détruire le football haïtien, le bloggeur Français est, semble-t-il, détesté même par ceux qui complotaient avec lui, qui l’applaudissaient ou qui bénéficiaient des retombées de ses articles et du système. Cette semaine, c’est le tour du coach Roberto Geffrard de fustiger le comportement néo-colonialiste de Romain Molina qui se dresse en donneur d’ordres aux responsables du comité de Normalisation qu’il considère lui-même comme des esclaves.

Critiqué par le clan de Carlos Marcelin, l’un de ses complices dans ce dossier pour ses attaques incessantes contre ce dernier, après le refus d’accepter Raoul Savoy comme sélectionneur national et la dénonciation du président du comité de Normalisation, Jacques Letang, pour ses démarches visant à déstabiliser le choix de Pierre Jean Jacques comme sélectionneur National, Romain Molina est pris en partie par le coach Roberto Geffrard, dans une lettre adressée à ce dernier par courriel et rendue publique, qui n’a pas raté l’occasion pour le remettre à sa place.

D’entrée de jeu, l’ancien coach du Racing Club Haïtien, comme un allié, n’a pas tari d’éloge à l’égard de Romain Molina pour son rôle dans les dénonciations et accusations portées contre Dr Yves Jean Bart, ayant abouti à son bannissement à vie de toutes activités liées au football et à la destruction du football haïtien. « Vos efforts consentis pour aboutir à ce changement à la tête de la Fédération Haïtienne de Football(Destruction totale de toutes les structures de la FHF et du football haïtien)sont impayables et vous êtes élevés au rang de Héros», a-t-il écrit, tout en craignant pour que ce titre ne se transforme pas en zéro car le peuple haïtien est un peuple très intelligent qui peut facilement identifier un bon samaritain, quelqu’un qui le défend parmi des adversaires, des traites, des ennemis ou hypocrites.

Dans ses propos, Coach Geffrard dénonce les démarches de Romain Molina qui, pour se faire récompenser, a voulu imposer un sélectionneur et un manager à notre équipe nationale haïtienne. « Personnellement, je crois que cette démarche qui met en doute désormais votre crédibilité, a franchi les limites », a-t-il déploré.

Pour remettre Romain Molina à sa place, le coach le rappelle que le choix de Jean Jacques Pierre comme sélectionneur d’Haïti n’est pas une simple décision des membres du comité de normalisation ou de l’actuel secrétaire général de la FHF, Carlo Marcelin, mais du peuple haïtien qui voulait depuis belles lurettes avoir un fils du terroir à la tête des Grenadiers, car nombreux sont les entraîneurs de nationalité étrangère qui se sont succédés à la tête de l’équipe nationale ces 20 dernières années et qui n’ont rien apporté hormis le cubain d’origine haïtienne d’ailleurs, Luis Armelio Garcia et récemment Marc Collat qui s’est bien débrouillé.

L’Ancien joueur du Roulado de la Gonâve, Roberto Geffrard, qui vit avec sa famille aux Etats Unis exhorte Romain Molina, tombé en disgrâce auprès même de ses plus Proches Collaborateurs en Haïti, à rester loin du football. « Restez à l’écart serait mieux pour vous car vu votre statut, imposer un sélectionneur n’est pas du tout votre boulot. Évitez de vous mettre avec un groupe minoritaire qui développe un système d’hypocrisie basé sur son intérêt et qui, de très souvent, n’a rien à voir au pays et à notre football », exhorte-il.

Coach Roberto Geffrard, en voulant faire la leçon au Bloggeur, Romain Molina, le rappelle que la mission du comité de normalisation de la FHF ne consiste pas à poursuivre et sanctionner juridiquement les accusés, présumés ou coupables des abus sexuels sur mineures, il revient à la FIFA et ses enquêteurs et à la justice de le faire. « Ces membres sont là pour gérer les affaires courantes, réviser les statuts, organiser les élections et assurer une bonne transition jusqu’en 2023. Alors ne perdez pas votre chemin », conclu-t-il.

Définitivement, Romain Molina, mercenaire et l’un des membres du tandem de l’axe du mal du football haïtien, est très mal barré.

Gesner Jean Marie
Jeanmarie2220@yahoo.fr

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker