À un mois du dernier mondial Australien et néo-zélandais glané par l’Espagne 1-0 au détriment des Anglaises, la FIFA a débloqué les enveloppes qui ont été promises aux joueuses concourante à ce tournoi. Notamment, les Grenadières ont eu leur part du gâteau en raison leur participation.

À l’issu du mondial, des primes pécuniaires alléchantes ont été promises par l’instance mère du football mondial aux joueuses des trente-deux nations participantes. Une prime allant jusqu’à 270 000 dollars par joueuse relativisée en fonction de leur parcours avec leur équipe respective dans la compétition .

Les Grenadières , elles aussi, participantes suite à leur qualification historique ont bénéficié de cette récompense. Malheuresment, en raison de leur élimination au premier tour , les Haïtiennes ont seulement droit à une allocation de 30.000 dollars américains, chacune. Une somme qui a été réservée uniquement pour la première étape de la coupe du monde .

La cagnotte qui pourrait bien être passée de 30 à 60000 dollars , si l’équipe d’Haïti avait franchi le cap des huitièmes de finale. Mais ,de loin, amplement mérité par nos Héroïnes .

 

Huggens Toussaint

Loading

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici