WEBCARE 9
CONCACAFDERNIERE HEUREFOOTBALLGoals 9

Football-Concacaf : Les terrains des Clubs haïtiens suspendus pour un an par la Concacaf

Dossier football Concacaf-Sanctions

[Par Mackenson L. Prévalien ]

Port-au-Prince, le 18 février 2021-: Les violences enregistrées lors des deux finales de la série d’ouverture du championnat national de première division entre le Violette AC et l’Arcahaie FC ont de conséquences ne fastes sur l’ensemble des clubs du pays qui sont sanctionnes par la Concacaf pendant 1 an. Aucun club haïtien ne pourra recevoir de match international sur le territoire national afin de protéger tous les acteurs.

Dans une note, datée de 17 Février 2021, portant la signature de Philippe Maggio, secrétaire général de la Concacaf, adressé à Carlo Marcelin, secrétaire générale de Fédération Haïtienne de Football, l’instance régionale du football informe qu’une décision a été prise par le conseil de la Concacaf, lors de sa réunion du 28 janvier 2021, interdisant aux clubs haïtiens d’accueillir les matches de ligue des champions de la Concacaf pendant 1 an pour causes de violences.

Une décision qui fait couler beaucoup d’encres. Après que la Concacaf ait demandé un rapport détaillé de la grande finale entre L’Arcahaie FC et Violette AC qui s’était transformé en champs de bataille qui a été analysé la situation, la Concacaf a rendu son verdict fatal et dévastateur pour les clubs haïtiens déjà appauvris par la situation socio-économique précaire du pays en proie à une crise politique et sécuritaire sans précédent.

« En raisons des événements violents qui ont eu lieu lors des récents matchs de clubs en Haïti, le Conseil de la Concacaf a décidé, à titre de prévention et pour assurer la sécurité de tous les participants, d’interdire à Haïti d’accueillir toute compétition/ matchs de clubs de la Concacaf jusqu’au 1er Janvier 2022 (ou plus tôt si l’administration de la Concacaf juge sûr) », a écrit la Concacaf.

Cette décision a été validé par Philippe Maggio, secrétaire général de la Concacaf et a trouvé aussi l’approbation de Carlos Fernandez et Mattias Tettamanti, Directeur des compétitions et Responsables en Chefs des Compétitions Interclubs.

Une décision qui vient de compliquer la situation des clubs Haïtiens qui devaient participer à cette compétition dont L’Arcahaie FC qui devait affronter Cruz Azul du Mexique le 6 avril Prochain au Stade National Sylvio Cator. Le Club cher à IZOLAN, a l’obligation de recevoir ce match au stade Felix Sanchez de la République Dominicaine. Même situation pour le Don Bosco et le Cavaly déjà sélectionnés pour participer de l’édition de 2021 du CFU Championship.

Depuis quelques jours, la Concacaf jette un regard très spécial sur Haïti et avait recommandé à la FHF de valider deux représentants à la CFU sur la base des points cumulés de la série clôture 2019 et d’ouverture 2020.

Privé de véritables représentants capables de défendre ses intérêts sur le plan international, le football haïtien se trouve dans une situation difficile avec un comité de normalisation ayant à sa tête un avocat, Me Jacques Letang, un inconnu de la réalité footballistique. Selon une source digne de foi, la Concacaf pourrait étendre cette sanction sur les rencontres de la sélection nationale.

Mackenson Laguerre PREVALIEN
prevalienmackenson@gmail.com /prevalienmackenson@goals9.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker